À propos

À propos

Le Centre national pour les personnes disparues et restes non identifiés (CNPDRN) est le centre national du Canada qui offre aux organismes d'application de la loi, aux médecins légistes et aux coroners principaux des services d'enquête spécialisés à l'appui des enquêtes sur les personnes disparues et les restes non identifiés.

Dans le cadre de ses activités, le CNPDRN gère :

Le CNPDRN fait partie du Centre canadien de police pour les enfants disparus et exploités (CCPEDE) de la GRC.

Voir aussi le sommaire de l'Évaluation des facteurs relatifs à la vie privée à propos du CNPDRN.

Initiatives

En plus des services énoncés ci-dessus, le CNPDRN :

Foire aux questions

Qu'est-ce que Disparus-Canada?

Disparus-Canada est un site Web national qui contient de l'information sur des affaires d'enfants et de personnes disparus ainsi que de restes non identifiés. Ce site Web permet aux membres du public de s'informer sur ce genre de situation et de fournir des renseignements sur des dossiers particuliers de personnes disparues et de restes non identifiés.

Qui aura accès au site Web Disparus-Canada et quel est son objectif principal?

Les membres du public peuvent accéder à ce site Web pour rechercher des cas publiés et soumettre des renseignements. Ce site Web a pour objectif principal de solliciter de l'information du public afin d'aider les enquêteurs principaux et les coroners/médecins légistes à résoudre des enquêtes.

Pendant combien de temps les cas seront-ils affichés sur le site Web?

Il n'y a pas de limite de temps fixe. Toutefois, il incombe à l'enquêteur principal de déterminer quand il faut ajouter ou retirer des profils du site.

Comment un membre du public peut-il fournir un renseignement?

Il y a plusieurs options offertes aux membres du public qui veulent transmettre un renseignement. Sur le profil d'une personne disparue ou de restes non identifiés, on trouve les coordonnées de l'organisme d'attache de l'enquêteur principal, d'Échec au crime et du Centre national pour les personnes disparues et restes non identifiés (CNPDRN) de la GRC. Si un renseignement est transmis au CNPDRN, il est acheminé au service de l'enquêteur principal.

Peut-on fournir des renseignements de façon anonyme?

Les renseignements peuvent être fournis de façon anonyme par l'intermédiaire d'Échec au crime.

Qui détermine quels cas afficher en ligne?

Le service de police compétent détermine quels cas de personnes disparues et quelle information connexe afficher sur le site Web. Les bureaux du coroner et des médecins légistes décident quels cas de restes humains non identifiés y afficher. Il est important de souligner que tous les cas ne sont pas affichés en ligne. Ceux qui s'y trouvent ne représentent qu'un échantillon de dossiers faisant l'objet d'une enquête par les services de police et les coroners/médecins légistes.

Tout a été mis en œuvre pour s'assurer que l'information est exacte et à jour.

Pourquoi les dossiers actifs ne sont-ils pas tous affichés sur le site Web?

L'enquêteur principal détermine si un cas peut être affiché sur le site Web. Pour ce faire, il doit tenir compte de plusieurs facteurs, notamment des questions liées à la protection de la vie privée.

Pour que le profil d'une personne disparue puisse être affiché sur le site Web, la demande et les renseignements pertinents doivent provenir d'un service de police.

Le site Web de disparus-canada.ca renferme-t-il la liste complète des dossiers actifs de personnes disparues et de restes non identifiés?

Non. Ce site vise à obtenir des renseignements du public pour faire progresser les enquêtes. Il s'agit d'un outil d'enquête permettant de solliciter l'aide du public. Le profil d'une personne disparue ou de restes non identifiés y est affiché seulement lorsque l'enquêteur principal ou le médecin légiste/coroner détermine que sa publication pourrait aider à faire avancer son enquête.

La GRC tient-elle des statistiques sur le nombre total de cas de personnes disparues en cours?

Non. Les cas de personnes disparues relèvent des services de police municipaux, provinciaux ou territoriaux et ne concernent donc pas nécessairement la GRC. La base de données du CNPDRN répertorie tous les cas de personnes disparues pour lesquels la police crée une entrée dans le CIPC.

La GRC tient-elle des statistiques sur le nombre total de cas de restes non identifiés en cours et résolus?

Non. Pour les cas de restes non identifiés, c'est le médecin légiste/coroner de la province ou du territoire qui remplit les fonctions d'enquêteur principal, et il n'est pas tenu de fournir à la GRC des statistiques sur le nombre de cas actifs/résolus. La base de données du CNPDRN répertorie tous les cas de personnes disparues et de restes non identifiés pour lesquels la police crée une entrée dans le CIPC.

Date de modification :